La route est encore longue. Malheureusement sans surprise, c’est ce que révèle le dernier sondage* réalisé par Viadeo dans le cadre de la journée de la Femme. Bien que les consciences s’éveillent sur la place de la femme dans la société et au travail suite aux turpitudes médiatiques et judiciaires de certaines personnalités, il semblerait que de nombreux efforts restent encore à fournir. L’étude menée par Viadeo révèle en effet des inégalités ressenties encore très prégnantes au sein de l’entreprise, tant du point de vue de la rémunération que des relations femmes-hommes.

 

Une perception des inégalités dépendantes du genre

 

A la question « pensez-vous qu’il existe encore aujourd’hui des inégalités femmes/hommes au travail ? », la réponse est sans appel : 94% ont répondu « oui » (« oui totalement » pour 54% et « oui partiellement » pour 41%).

 

Dans le détail, parmi celles et ceux qui ont répondu « oui totalement », on y retrouve une majorité de femmes (61% vs. 38% d’hommes). Ce sont également les 36-45 ans, au sommet de leur carrière professionnelle, qui sont les plus incisifs (64%), ainsi que les managers (54%). En termes de secteur et de taille d’entreprises, cette tendance se confirme particulièrement dans les structures de plus de 5 000 salariés  (56%), en particulier dans l’Industrie (59%), milieu originellement plutôt masculin.

 

Plus anecdotique, on remarque que les personnes ayant répondu « non » (5%) sont majoritairement sur la tranche 56-65 ans (16%), dans le secteur des Services (8%).

 

Des entreprises pas assez engagées

 

Les sondés ont ensuite été interrogés sur la question épineuse du salaire : 65%  estiment qu’ils existent des inégalités salariales entre les femmes et les hommes dans leur entreprise.

 

Dans le détail, sur la réponse « Oui totalement » (30%), on note une nouvelle fois une forte présence féminine (37% vs. 17% d’hommes), mais également des 36-45 ans (36%) ou encore des sondés travaillant dans des grandes entreprises de plus de 5 000 salariés (33%). En revanche, on retrouve cette fois-ci une majorité d’employés (37%), dans le secteur du commerce.

 

A l’instar de la première question, le secteur des Services (41%) reste le bon élève, puisqu’il est le plus représenté dans celles et ceux ayant au contraire répondu « non ».

 

Il semblerait par ailleurs que les entreprises aient également à fournir plus d’efforts en faveur de l’égalité professionnelle : 58% des personnes interrogées déclarent en effet qu’il n’existe aucune instance visant à favoriser l’égalité femmes/hommes dans leur entreprise.

 

 

 

 Des femmes plutôt fatalistes quant aux relations avec leurs homologues masculins

 

Suite aux nombreuses affaires de harcèlement ayant défrayé la chronique ces derniers mois, Viadeo a  enfin demandé à ses utilisateurs s’ils avaient noté une amélioration des relations femmes/hommes au sein de l’entreprise (attitudes, remarques déplacées, etc.).

 

Si au global 73% des personnes interrogées n’ont observé aucun impact positif suite à ces événements, le sondage note toutefois 27% d’optimistes. Parmi eux, 37% d’hommes contre seulement 23% de femmes. Cette pointe d’optimisme se retrouve majoritairement chez les personnes de moins de 25 ans (20%), chez les cadres (23%), dans le secteur des Services (26%).

 

Inversement, les plus pessimistes regroupent quant à eux 77% de femmes vs. 63% d’hommes, 76% de personnes âgés de 36 à 45 ans, 76% d’employés et 78% de salariés de l’Industrie.

 

 

Pour tout éclairage et/ou pour vous entretenir avec Julien Breuilh,

Directeur des études de Viadeo, merci de contacter :

Agence Wellcom

Edwin Robert / Camille Ruols

01 46 34 60 60

Edwin.robert@wellcom.fr camille.ruols@wellcom.fr

 

 

 

*Méthodologie :

Questionnaire en ligne administré du 23 au 28 février 2018

612 répondants