Le SACMEX, gestionnaire du service de l’eau et de l’assainissement de la ville de Mexico, adhère au Club des grands services d’eau du monde, que le Syndicat des Eaux d’Île-de-France a initié en 2011, et qui compte désormais 11 membres.

Du 8 au 10 juillet 2019, une délégation du SEDIF emmenée par Richard Dell’Agnola, Vice-Président chargé des relations internationales, et Christian Colin, Directeur général adjoint, ainsi que des représentants de son délégataire Veolia Eau d’Île-de-France, a été reçue à Mexico par le Dr Rafael Bernardo Carmona Paredes, Coordinateur général du SACMEX, service des eaux de la Ville de Mexico (Sistema de Aguas de la Ciudad de Mexico desservant environ 9 millions d’habitants), au nom de Claudia Sheinbaum Pardo, Chef du Gouvernement de la Ville de Mexico.

Outre des visites techniques et une série de présentations et d’échanges sur les spécificités et innovations de chacune de ces deux grandes institutions de service public, cette visite a donné lieu à la signature d’une convention de coopération entre le SACMEX et le SEDIF, portant sur les thèmes suivants : rendement du réseau ; eau non prise en compte ; rénovation des conduites ; surveillance de la qualité et de l’approvisionnement en eau ; économie de l’eau et gestion de crise ; gestion des risques d’inondation ; relations avec la clientèle ; gestion du patrimoine technique.

Cet accord s’inscrit dans le Club des Grands Services d’eau du monde initié en 2011 par le SEDIF, avec l’appui de son délégataire Veolia Eau d’Île-de-France. Le Club des Grands services d’eau est une démarche de collaboration internationale, multilatérale et informelle, autour des grandes questions qui se posent en matière de gestion de l’eau dans les grandes métropoles : qualité sanitaire, sécurité de l’alimentation, satisfaction des usagers, préservation des ressources, gestion des crises… Pour partager leurs expériences et réflexions autour de ces enjeux, plusieurs villes et autorités gestionnaires de services d’eau ont rejoint le SEDIF au sein du Club, sans contrainte particulière d’adhésion ni contribution financière. Deux réunions plénières ont déjà eu lieu à Paris en 2013 et 2016. La prochaine réunion se tiendra à Paris les 14 et 15 novembre prochain, avec pour thème : Crises et résilience.

Le SACMEX devient ainsi le 11ème membre du Club aux côtés du SEDIF, du Milwaukee Water Council (Etats-Unis), de Prague (République tchèque), Rabat (Maroc), Washington DC Water (Etats-Unis), Sydney Water (Australie), du service des eaux belge De Watergroep, de Shanghai Pudong (Chine), du service des eaux de la province de Buenos Aires (Argentine) et de Guayaquil (Equateur).

« L’adhésion de Mexico marque un pas important dans l’élargissement de notre Club et pour son rayonnement », se réjouit Richard Dell’Agnola, Vice-Président du SEDIF. « Le SACMEX trouvera j’en suis sûr auprès des autres membres de quoi nourrir ses réflexions pour améliorer encore le service rendu à ses plus de 9 millions de consommateurs ».

 

A propos de SACMEX :

Le SACMEX (Sistema de Aguas de la Ciudad de Mexico) est un organe décentralisé de l’administration publique de la ville de Mexico, rattaché au Secrétariat des finances dans le domaine des services hydrauliques.

Le SACMEX alimente en eau potable les 16 « municipalités » qui composent la ville de Mexico. Ce territoire représente environ 9 millions d’habitants.