• Randstad et Pôle emploi s’engagent pour améliorer l’adéquation entre les besoins des entreprises locales et les compétences des demandeurs d’emploi,
  • L’accord prévoit la construction d’un diagnostic partagé des besoins en main d’oeuvre des entreprises locales pour optimiser le recrutement et les formations,
  • En parallèle, Randstad accueille dans ses effectifs le 1 000ème CDI Intérimaire en Auvergne-Rhône-Alpes et vise à atteindre 1 300 salariés sous ce statut d’ici fin 2019.

 

Randstad, acteur majeur du recrutement et de l’intérim signe une convention régionale de partenariat avec Pôle emploi en Auvergne-Rhône-Alpes. Aux termes de cet accord, conclu pour  une durée de trois ans, les deux partenaires s’engagent à mettre en commun leurs ressources et leurs expertises pour identifier les besoins en main d’œuvre dans la région et les mettre en adéquation avec les  profils  des personnes  accompagnées par Pôle emploi.

L’objectif commun est de mieux répondre aux besoins des entreprises et d’améliorer le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi. Un autre volet de l’accord porte sur la promotion du CDI Intérimaire. A l’occasion de la signature de l’accord, Randstad accueille le 1 000ème salarié en CDI intérimaire dans ses effectifs en Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Randstad et Pôle emploi partagent une même ambition en  Auvergne-Rhône-Alpes : favoriser et développer l’emploi pérenne dans les bassins d’emploi de la région. Pour répondre à ce défi, les deux acteurs réunissent leurs forces au service de la fluidification du marché de l’emploi et du déploiement du CDI Intérimaire.

Concrètement, cette nouvelle convention de partenariat s’articule autour de trois axes principaux :

 

  • Le partage d’information sur les besoins de recrutement identifiés sur le territoire et l’identification des compétences associées. Grâce à un diagnostic local croisé et réajusté bassin d’emploi par bassin d’emploi, Randstad et Pôle emploi visent à permettre une meilleure convergence entre les besoins en main d’œuvre des entreprises et les compétences disponibles dans la région afin de pourvoir les postes disponibles. En fonction des besoins identifiés, Randstad et Pôle emploi organiseront des sessions communes de recrutement, mais aussi des actions de sensibilisation aux métiers méconnus.

Les deux partenaires travailleront sur l’ensemble des métiers et particulièrement ceux en tensions et en manque d’attractivité, dans les secteurs qui souffrent d’importants manques de main d’œuvre. Au nombre de 13 dans la région,  ces « domaines d’excellence » comprennent notamment l’industrie, l’agriculture, les services à la personne, le numérique, le nucléaire…

 

  • La promotion du CDI Intérimaire. Randstad ambitionne d’atteindre 1 300 salariés en CDI Intérimaire dans la région Auvergne-Rhône-Alpes d’ici la fin de l’année 2019. Pour atteindre cet objectif, Pôle emploi s’affirme comme un partenaire incontournable. Pour ce faire, Randstad transmettra à Pôle emploi ses projets de recrutements sous ce statut. Les deux partenaires ont pour but d’intensifier l’emploi en CDII notamment en direction des demandeurs d’emploi qui rencontrent des difficultés d’insertion.

Le CDI Intérimaire s’est progressivement imposé, depuis 2014, comme un puissant levier de développement de l’emploi pérenne.

 

  • L’appui à la formation des demandeurs d’emploi. Pour répondre au plus près des besoins en compétences des entreprises, Randstad et Pôle emploi uniront leur ingénierie de formation pour co-construire avec les entreprises, des plans de formation ciblés. Ces formations délivrées par briques de compétences seront valorisées par des processus de reconnaissance et de certification.

 

A l’occasion de la signature de l’accord de partenariat, Randstad franchira un cap symbolique en accueillant le 1 000ème salarié en CDI intérimaire dans ses effectifs en Auvergne-Rhône-Alpes. Il signera son contrat à cette occasion et intégrera les effectifs de l’Agence BTP de Lyon.

 

A propos de Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes

Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes met en œuvre dans sa région l’ensemble des actions qui lui sont confiées par l’État, parmi lesquelles : accueillir, informer, et accompagner les personnes à la recherche d’un emploi ;
procéder aux inscriptions sur la liste des demandeurs d’emploi et les indemniser pour le compte du régime d’assurance chômage et pour le compte de l’État ; aider et conseiller les entreprises dans leurs recrutements.

Les priorités stratégiques de Pôle emploi pour les années à venir

– Faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin ;

– Agir en proximité avec ses partenaires ;

– Etre plus attentif aux résultats de son action ;

– Innover pour améliorer ses services et valoriser ses expertises ;

En Auvergne-Rhône-Alpes, Pôle emploi c’est : 5656 collaborateurs, 109 agences et points relais, 9 plateformes de service, 1,36 millions de visites en agence.