Gilles de Labarre, Président de Solidarités Nouvelles face au Chômage et Laurent Morestain, Président de l’Institut Randstad ont scellé un partenariat pour lutter contre le chômage de longue durée. Les deux associations mettent en commun leurs expertises pour concevoir une expérimentation destinée à mettre en œuvre de nouvelles pratiques de recrutement et d’intégration dans l’emploi de personnes au chômage. Cette nouvelle approche est lancée en phase pilote, en Île-de-France et en Auvergne-Rhône-Alpes, tout au long de l’année 2019 et vise à accompagner une centaine de personne dans leur retour à l’emploi, dont une dizaine au sein du réseau Randstad, sur des métiers de consultant et de chargé de recrutement.

 

Le chômage de longue durée concerne près d’un million de personnes en France. Plus que les autres, celles-ci ont du mal à valoriser leurs compétences face aux employeurs, la durée de chômage étant encore trop souvent considérée comme l’indice d’une candidature de moindre qualité.

L’institut Randstad et Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC) partagent un constat et des convictions communes : pour lutter efficacement contre le chômage de longue durée, il faut à la fois revoir les dispositifs d’accompagnement vers le retour à l’emploi et faire évoluer les mentalités sur cette catégorie de chômeurs. La convention de partenariat prévoit ainsi la co-construction et l’expérimentation de nouveaux modèles de recrutement plus inclusifs et plus responsables. Ils seront basés sur des ateliers pratiques d’accompagnement en binôme et en collectif, en présence de membres SNC et de collaborateurs de Randstad. La phase pilote sera conduite en Île-de-France et en région Auvergne-Rhône-Alpes. Une dizaine de personnes accompagnées par SNC seront recrutées selon ces nouvelles méthodes pour intégrer le groupe Randstad d’ici la fin de l’année 2019.

 

« L’Institut Randstad a réorienté son action vers le retour durable à l’emploi des personnes les plus vulnérables, dont les chômeurs de longue durée font partie. Ce partenariat avec SNC nous donne l’occasion de bousculer les approches pour briser la spirale d’enfermement dans le chômage. Trop souvent, les chômeurs de longue durée sont victimes de préjugés profondément ancrés, qui rendent leur recherche d’emploi plus difficile encore. Il faut changer ces mentalités. Le chômage de longue durée n’exclut ni l’envie, ni les talents. C’est en le démontrant que nous ferons changer le regard sur cette catégorie de la population. » déclare Laurent Morestain, Président de l’Institut Randstad.

 

« Pour les personnes que nous accompagnons, ce partenariat est une réelle opportunité de rencontrer des recruteurs bienveillants et des collaborateurs prêts à s’engager sans préjugés pour faciliter leur retour à l’emploi, notamment par un coaching et des conseils pour redynamiser leur C.V, appréhender un entretien d’embauche ou encore spécifier leur projet professionnel. Cette expérimentation est aussi une opportunité pour les entreprises de changer leurs habitudes de recrutement, de mettre ainsi la main sur des talents peu visibles et d’engager des collaborateurs singulièrement reconnaissants envers les équipes qui leur auront fait confiance. » explique Pierre Schindler, administrateur de SNC en charge du suivi de ce projet.

 

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du programme “Laboratoire des Entreprises Engagées” (Lab2E) de SNC. Concrètement, les deux partenaires s’engagent à :

– Organiser  un programme d’ateliers pratiques d’accompagnement à la démarche de recherche d’emploi, regroupant  des demandeurs d’emploi suivis par SNC et des collaborateurs du groupe Randstad

– Sensibiliser les collaborateurs du groupe à l’action de SNC et à l’accompagnement des chômeurs de longue durée

– Organiser la représentation de la pièce  de théâtre  “Un emploi nommé désir”, écrite et mise en scène par SNC, à l’occasion d’un évènement interne du groupe Randstad

– Mettre en œuvre un programme de volontariat de compétences au sein du groupe Randstad pour accompagner et orienter les personnes au chômage dans leur recherche d’emploi.

 

 

A propos de Solidarités Nouvelles face au Chômage

Solidarités Nouvelles face au Chômage a été créée en 1985 pour lutter contre le fléau du chômage et soutenir les chercheurs d’emploi grâce à l’engagement de citoyens bénévoles. Elle agit autour de 3 axes :

  • L’accompagnement des chercheurs d’emploi dans la définition de leur projet et de leurs recherches
  • La création d’emplois solidaires
  • La défense des intérêts des chercheurs d’emplois auprès des institutions publiques

Aujourd’hui, l’association coordonne 2 500 bénévoles répartis dans 200 groupes de solidarité partout en France. Plus de 64% des 4 000 personnes accompagnées trouvent chaque année une issue positive à leur démarche.

 

A propos de l’Institut Randstad

Créé en 2005, l’Institut Randstad est le laboratoire du groupe Randstad pour le retour durable à l’emploi. Ainsi, grâce à ses actions et aux projets qu’il soutient, il accompagne les publics les plus fragilisés des territoires vulnérables en France, en travaillant sur les nouvelles formes d’emploi écoresponsables et la fracture numérique. Ces cibles prioritaires sont les jeunes décrocheurs et les personnes en situation d’insertion ou les grands exclus.