Sur les deux premiers mois de l’année 2018, 15 193 offres d’emploi en ligne ont été recensées dans le Bas-Rhin, un chiffre en baisse de 6,5 % par rapport à la même période en 2017, selon la solution Big Data de Randstad. Plus de la moitié de ces offres (8036, soit 52,9 % du total) portaient sur des CDI. Justement, le nombre d’offres d’emploi portant sur des contrats à durée indéterminée accuse pour sa part un repli de 7,6 % en janvier/février 2018 par rapport à janvier/février 2017. Enfin, côté métier, les profils les plus recherchés par les entreprises du Bas-Rhin en ce début d’année portent sur des commerciaux (441 offres d’emploi en ligne), des développeurs informatiques (391) et des techniciens de maintenance (313).  

Bas-Rhin : l’analyse du marché de l’emploi en février 2018

1.     Typologie des offres d’emploi en ligne recensées par la solution Big Data de Randstad

Nombre d’offres d’emploi en ligne

 

 

 

Répartition par type de contrat

 

 

 

 

 

 

 « La baisse de l’embauche dans le département début 2018 n’est en rien alarmante. Il s’agit simplement du contrecoup d’une activité très soutenue sur le dernier trimestre 2017, qui elle-même s’explique par le fait que les fêtes de fin d’année sont traditionnellement très suivies en Alsace. Ainsi, sur cette période, les offres d’emploi en ligne portant sur des CDI ont progressé de 11,1 % sur un an – et tous types de contrats confondus, la progression a atteint + 7,3 %. À la lumière de ces évolutions, iI est normal qu’aujourd’hui l’économie marque un coup d’arrêt – qui n’est que temporaire au demeurant « .

Christophe MENESTREAU, directeur régional Alsace chez Randstad

 

2. Les 10 métiers les plus recherchés par les entreprises du Bas-Rhin (fév. 2018)

 

« En matière d’emploi, l’Alsace est calquée sur le modèle allemand, qui est très demandeur de professionnels dans le monde de l’industrie (régleurs, soudeurs, chaudronniers, tourneurs, fraiseurs, techniciens de maintenance, etc.). Aussi les métiers recherchés par les entreprises alsaciennes sont-ils plus qualifiés que dans les autres départements français. Notons que la proximité avec l’Allemagne accentue le caractère pénurique des qualifications demandées par les entreprises locales. Car ces qualifications sont aussi très prisées en Allemagne et les PME allemandes n’hésitent pas à venir recruter dans le Bas-Rhin ».

3.     Répartition des entreprises qui recrutent selon leur taille (fév. 2018)

 

 

Méthodologie

La solution Big Data de Randstad est un outil d’aide à la décision RH qui accompagne les entreprises, les candidats et les organismes publics dans leurs problématiques d’emploi. L’outil propose, en appui sur les compétences, une vision élargie et enrichie de l’offre et de la demande de travail, sur l’ensemble du territoire, bassin d’emploi par bassin d’emploi.

  • 1,5 million d’offres d’emploi digitales analysées chaque mois, collectées avec l’aide de la solution Jobfeed de Textkernel.
  • Plus de 400 000 offres d’emploi digitales « actives » à l’instant t (l’outil dédoublonne les offres d’emploi afin de ne conserver que les offres d’emploi uniques, puis il ne renseigne que les offres actives, c’est-à-dire celles qui sont toujours d’actualité).
  • 15 000 compétences et 900 qualifications analysées.