Connaissant une croissance soutenue, le secteur de l’édition logicielle crée des milliers d’emplois chaque année. Mais sur quels métiers, quelles technologies, quelles compétences ? Syntec Numérique, membre de l’Opiiec* – observatoire de la Branche -, annonce la publication d’une grande étude** sur les besoins en compétences et en formation chez les éditeurs de logiciels en France.

Le secteur de l’édition de logiciels est aujourd’hui devenu une locomotive de l’économie française : tant son chiffre d’affaires que ses effectifs connaissent depuis plusieurs années une croissance à deux chiffres. Toutefois, l’adéquation entre les besoins en compétence des entreprises du secteur et les formations existantes est largement perfectible.

Syntec Numérique a ainsi sollicité l’Opiiec*, observatoire paritaire de la Branche, pour mener une étude ambitieuse à laquelle ses adhérents ont activement contribué.

Ses principaux objectifs étaient de :

  • Faire un état des lieux des besoins en recrutement et en compétences dans les entreprises, le tout selon les catégories de métiers ;
  • Elaborer un bilan des compétences attendues par les éditeurs de logiciel sur l’ensemble des métiers sur 2 à 3 ans ;
  • Évaluer l’offre de formation française, initiale et continue, et faire le lien avec les besoins en recrutement ;
  • Mettre en perspective les compétences attendues avec l’offre de formation actuelle et son développement prévisionnel sur 2 à 3 ans ;
  • Mesurer les impacts sur les emplois existants et les organisations.

L’étude a par exemple établi que les éditeurs demandent de plus en plus de profils à double compétence, à la fois technique et commerciale, ou de gestion de projet. Par ailleurs, si la forte demande ne faiblit pas pour certains profils, notamment celui de développeur, elle revêt des réalités très variées selon la taille de la structure, avec des compétences et un niveau de qualification adaptés.

« Vrai témoin d’une grande vitalité de notre secteur, le recrutement représente aussi l’un des principaux freins au développement des éditeurs de logiciels, tant ces derniers peinent à trouver sur le marché du travail les talents requis. C’est pourquoi Syntec Numérique s’est particulièrement investi dans cette étude conduite par l’Opiiec et multiplie les actions pour contribuer à rendre l’industrie du logiciel plus attractive auprès des jeunes, œuvrant pour déployer les enseignements liés au numérique au plus tôt, et pour créer la meilleure adéquation entre les besoins en compétences de nos entreprises et l’offre de formation », commente Gilles Mezari, vice-président du collège Editeurs de Syntec Numérique.

 Au-delà d’une cartographie très fine des besoins en compétences et de l’offre de formations liées à l’édition de logiciels, cette étude propose des pistes concrètes afin que la Branche et les établissements travaillent ensemble à une meilleure adaptation des formations.

Par ailleurs, elle renseigne les éditeurs sur les dispositifs existants de formation professionnelle, avec notamment un focus sur ses diverses modalités de financement, souvent méconnues. Deux axes de travail sur lesquels Syntec Numérique se mobilise et continuera à travailler dans les prochains mois.

* Observatoire Paritaire des Métiers du Numérique, de l’Ingénierie, des Etudes et du Conseil et des métiers de l’événement.

** Méthodologie : analyse sémantique de 50 000 offres d’emploi émanant de plus de 600 éditeurs, participation de 83 éditeurs à un questionnaire en ligne, réalisation de 45 entretiens semi-directifs, complétés de deux focus groups avec des éditeurs et des acteurs de la formation.