Les cinéastes indépendants sont mis à l’honneur aux Rory Peck Awards 2017

Des travaux venant d’Irak, de Birmanie et de Syrie ont été récompensés au cours de la cérémonie londonienne

Londres le lundi 23 octobre, 21h00 : les Rory Peck Awards 2017 ont mis à l’honneur le travail de cinéastes indépendants œuvrant dans le domaine de l’information et des actualités, avec deux films venus d’Alep-Est et un autre de Mossoul récompensés au Sadler’s Wells Theatre à Londres. Des travaux photographiques de Birmanie ont également été récompensés durant la cérémonie, présentée par Lyse Doucet de la BBC et Katy Tur de la NBC.

Le Rory Peck Award for News, sponsorisé par Google, a été remis à la cadreuse syrienne Waad Al Kateab pour son reportage diffusé sur Channel 4 News, Inside Aleppo: The Last Hospital. Tourné en novembre 2016 dans l’hôpital Al-Kuds, ce reportage saisit l’horreur quotidienne vécue par les familles et les citoyens pris au piège dans cette ville enclavée. Le jury a qualifié le film de « travail journalistique exemplaire ». « Aucun coup de feu n’est tiré et pourtant Waad nous montre les horreurs de la guerre de façon incroyablement puissante ».

Bénédicte Autret, Directrice Strategic Relationships, News & Publishers chez Google : « Cette année, les finalistes du Rory Peck Award for News ont tous produit des travaux remarquables, exposant les atrocités de la guerre en Irak et en Syrie. Nous sommes fiers de pouvoir soutenir leur travail, ainsi que le rôle inestimable que jouent les vidéojournalistes indépendants à travers le monde, nous fournissant des informations rapides et précises sur des sujets d’importance ».

Le Rory Peck Award for News Features a été attribué au cadreur et cinéaste indépendant français Olivier Sarbil pour Battle for Mosul, une étude sobre et intime de la lente et éreintante bataille pour libérer les habitants de Mossoul de ce que l’on appelle l’Etat Islamique, racontée à travers le regard d’un groupe de jeunes hommes du 1er bataillon d’Irak. Diffusé par Channel 4 News, le jury a félicité Olivier, « un observateur brillant », pour ses « incroyables prises de vues et sa perception intimiste de la vie à Mossoul ». Ils ont salué « un travail remarquable et captivant ».

Le Sony Impact Award for Current Affairs a été attribué à Siraj Al Deen Al Omar, Mojahed Abo Al Jood, Basim Ayyoubi et Ahmad Hashisho, quatre jeunes vidéojournalistes syriens, pour leur film BBC Arabic, Goodbye Aleppo. Le film présente leur point de vue personnel de la chute d’Alep-Est fin 2016, révélant le quotidien d’une population assiégée face à la chute imminente de leur ville. Le jury a estimé qu’il s’agissait « Du travail le plus intime, saisissant et bouleversant que l’on a pu voir de ces derniers jours à Alep », « C’est une histoire d’amour, une lettre d’amour à leur ville.  Un film superbe, phénoménal ».

Richard Scott, Directeur Media Solutions chez Sony Professional Solutions Europe, a déclaré : « 2017 a été une nouvelle année inoubliable pour le reportage d’actualités. Les finalistes de l’édition 2017 de Sony Impact ont tous apporté leurs perspectives uniques sur des évènements internationaux. Pourtant, ces trois films se rejoignent par la puissance de leurs images et leur capacité à nous émouvoir. Nous sommes fiers de les soutenir, ainsi que le travail du Rory Peck Trust ».

Le Prix Martin Adler, sponsorisé par Hexagon, a été remis au photographe birman, Minzayar Oo, en reconnaissance de son travail en Birmanie.  Ce prix spécial récompense un indépendant qui a contribué de manière significative à la collecte d’informations dans son pays, à travers un projet particulier ou l’ensemble de son œuvre, mais qui est largement méconnu de la scène médiatique internationale. Il s’agit du premier photographe à recevoir ce prix.

Tina Carr, Directrice du Rory Peck Trust a déclaré : « Ces prix sont destinés aux indépendants et au puissant travail qu’ils produisent. Mais alors que nous honorons le fruit de leur travail, nous sommes également conscients que les défis auxquels ils doivent faire face sont en train d’évoluer, de croître et proviennent de nouvelles sources. Après 22 ans, la mission du Rory Peck Trust reste la même : aider les journalistes indépendants à relever ces défis, et les aider à gagner en force et en résilience ».

Renseignements complémentaires pour les rédacteurs – Rory Peck Awards 2017

 Rory Peck Award for News

 Sponsorisé par

 Lauréate

WAAD AL KATEAB (syrienne)

Inside Aleppo: The Last Hospital

Tourné en Syrie, novembre 2016

Commandé et diffusé par Channel 4 News / ITN

Tandis qu’Alep-Est, contrôlée par les rebelles, est en train de retomber aux mains du régime, la cinéaste indépendante Waad al Kateab se terre à Al-Quds, le dernier hôpital en état de fonctionnement de la ville, pour filmer la dévastation subie par ses citoyens. Elle saisit l’horreur quotidienne de ceux qui sont emprisonnés dans l’enclave sans cesse réduite d’Alep, par exemple au moment où une femme désemparée raconte comment son immeuble entier s’est écroulé sur elle et sa famille ou encore en filmant cette jeune enfant silencieuse, traumatisée, au visage barbouillé de poussière et de sang. C’est un aperçu rare de ce que des milliers de familles ont traversé à Alep-Est durant ces six dernières années.

Jury

« Le travail de Waad nous place dans le présent immédiat, au cœur de l’événement. C’est un travail important et percutant. Chaque plan est bien cadré, les récits sont racontés de façon microscopique ; on ressent quelque chose de très personnel. Elle utilise des techniques singulières qui vous saisissent et vous bouleversent. Aucun coup de feu n’est tiré et pourtant Waad nous montre les horreurs de la guerre de façon incroyablement puissante. J’ai vu le film au moins cinq fois et il parvient toujours à me faire monter les larmes aux yeux. C’est un travail journalistique exemplaire ».

Biographie

Waad a étudié à l’Université d’Alep. Elle a appris à manier la caméra en autodidacte et a initialement suivi une formation en tant que journaliste citoyenne par un certain nombre d’ONG et plus tard par la Deutsche Welle Academy et Orient TV. Depuis, elle travaille pour Orient TV et Al Arabiya et travaille régulièrement avec Channel 4 News. Les premiers films de Waad ont été diffusés par Channel 4 News, début 2016. En l’espace de quelques mois, ses reportages en Syrie ont reçu le plus grand nombre de vues de toutes les vidéos de la chaine, et ont été collectivement visionnés par plus de 400 millions de personnes à travers le monde.

Voir plus, lien vers la vidéo : https://rorypecktrust.org/Awards/2017/Award-Finalists/Rory-Peck-Award-for-News/Waad-Al-Kateab

Rory Peck Award for News Features

Lauréat  

OLIVIER SARBIL (français)

Battle for Mosul

Filmé en Irak, octobre et novembre 2016

Commandé et diffusé par Channel 4 News/ITN

Olivier a passé six semaines sur la ligne de front à Mossoul, suivant un groupe de jeunes soldats du 1er bataillon, une unité spéciale de la formation d’élite surnommée « la division dorée » qui dirige l’offensive contre l’EI.  Il suit les soldats alors qu’ils pénètrent dans le territoire contrôlé par l’EI, où ils doivent faire face à la résistance féroce des snipers, aux attentats suicides et aux tirs d’obus ainsi qu’à la difficulté quotidienne de traquer les militants de l’EI qui se dissimulent dans la population locale. C’est un portrait sobre et intime de la lente et éreintante bataille pour libérer les habitants de Mossoul, racontée à travers le regard d’un groupe de jeunes hommes luttant pour l’avenir de leur pays.

Jury

« Olivier nous offre des prises de vues incroyables et un aperçu intimiste de la vie réelle à Mossoul, alors qu’elle est arrachée aux griffes de l’EI. Il a tout saisi. Le soldat murmurant de douces banalités à sa petite amie au téléphone, les habitants offrant du thé aux soldats, civilité émouvante dans ce paysage de guerre et de chaos, ou encore un homme grattant les cordes de sa guitare dans la rue. Emotion brute et vie authentique. C’est un observateur tellement brillant. C’est un travail remarquable et captivant ».

Biographie

Olivier Sarbil est un cinéaste indépendant basé à Londres. Depuis un an il s’est concentré sur la bataille de Mossoul, suivant un groupe de soldats des forces spéciales irakiennes chargé d’éradiquer l’EI.  Olivier a également travaillé sur des conflits en Libye, en Syrie, à Gaza, au Mali, en Centrafrique et à l’est de l’Ukraine.  Il était finaliste du prix Rory Peck News en 2015 et a récemment remporté le

Voir plus, lien vers la vidéo :

https://rorypecktrust.org/Awards/2017/Award-Finalists/Rory-Peck-Award-for-News-Features/Olivier-Sarbil

 

Sony Impact Award for Current Affairs

Gagnants

SIRAJ AL DEEN AL OMAR, MOJAHED ABO AL JOOD, BASIM AYYOUBI

et AHMAD HASHISHO (syriens)

Goodbye Aleppo

Filmé en Syrie, novembre et décembre 2016

Commandé et diffusé par BBC Arabic

Le récit de la chute d’Alep-Est à travers l’expérience personnelle de quatre jeunes journalistes syriens. Siraj, Mojahed, Basim et Ahmed ont répondu à une commande de la BBC, filmant leurs vies durant les derniers jours d’Alep-Est alors que les syriens, les russes, les iraniens et les milices soutenues par l’Iran ont pris la ville des mains des combattants rebelles en décembre 2016. Leurs caméras révèlent le quotidien tel qu’il est vécu par la population assiégée tandis que la ville est prête à céder, bombardée par les airs et encerclée par les forces armées. La bataille d’Alep est une des batailles majeures de la guerre civile syrienne. Ce film capture l’immédiateté des évènements à travers les regards personnels de quatre jeunes hommes.

Jury

« C’est le travail le plus intime, saisissant et bouleversant que l’on a pu voir de ces derniers jours à Alep. C’est une histoire d’amour, une lettre d’amour, à leur ville et à quelque chose qu’ils sont sur le point de perdre à tout jamais. C’est un récit émouvant, souvent déchirant, et parfois comique, mais le film évite les écueils du sentimentalisme et de la fantaisie. Les cameramen ne cèdent pas au sensationnalisme et à aucun moment nous n’avons l’impression d’assister à du journalisme militant. Je n’étais jamais parvenu à me sentir aussi proche d’une histoire. Un film superbe, phénoménal ».

Biographies :

  • Siraj Al Deen Al Omar est né à Alep et a 24 ans. Il a travaillé en indépendant pour BBC Arabic, BBC News et Current Affairs, ainsi que pour Al Buraq Media, une agence de presse à Alep. Il vit maintenant à Azaz, en Syrie.
  • Ahmad Hashisho est né à Alep et a 24 ans. Il a travaillé en indépendant pour CNN, Orient News, Sky News Arabia, TRT World, Al Araby TV, BBC Arabic, BBC News et Current Affairs, Anadolu Agency, et Al Buraq Media. Il vit maintenant dans la province d’Idleb.
  • Basim Ayyoubi est né à Alep et a 24 ans. Il a travaillé en indépendant pour Al Jazeera English, ABC News, TRT, Orient TV, Al Araby Al Jadid, BBC Arabic et BBC Current Affairs et Al-Buraq Media. Il vit en Turquie où il travaille pour Images Live, une agence de photo.
  • Mojahed Abo Al Jood a 22 ans. Il a travaillé en indépendant pour ITV News, CNN, Sky News Arabia, Al’An (Now) News, BBC Arabic, et BBC News et Current Affairs. Il vit en Turquie où il travaille pour Aleppo Media Centre, l’organisme médiatique pour lequel il travaillait à Alep.

Voir plus :

https://rorypecktrust.org/Awards/2017/Award-Finalists/Sony-Impact-Award-for-Current-Affairs/Siraj-Al-Deen-Al-Omar,-Mojahed-Abo-Al-Jood,-Basim