NEOMA Business School a signé le lundi 9 octobre 2017 un partenariat avec un E. Leclerc Drive pour la réalisation d’un nouveau cas de réalité virtuelle immersive (RVI) autour des enjeux de Supply Chain Management.

 

Un partenariat avec le premier Drive de France

Lancé il y a un an, le dispositif pédagogique fondé sur la Réalité Virtuelle Immersive de NEOMA Business School s’étend avec une nouvelle étude de cas en Supply Chain Management. Grâce à une collaboration avec le E. Leclerc Drive de Saint-Brice-Courcelles, les étudiants pourront visiter et analyser de manière concrète et active le fonctionnement du premier drive de France. Ce drive, créé en 2008, traite entre 800 et 1200 commandes par jour et a réalisé un chiffre d’affaire de 20M€ en 2016*.


Objectif : comprendre le rôle d’un entrepôt au sein d’une stratégie de distribution

Le cas pédagogique est développé conjointement par Aurélien Rouquet, Professeur en Logistique et Supply-Chain Management à NEOMA Business School, les équipes spécialisées en pédagogie du Teaching & Learning Center, et celles du E. Leclerc Drive de Saint-Brice-Courcelles.

Il offrira aux étudiants l’occasion unique de se déplacer sans contraintes d’une zone à une autre de l’entrepôt pour découvrir toutes les étapes depuis la réception des marchandises dans le drive à la préparation de la commande puis à sa livraison dans le coffre du client.

L’objectif est de permettre aux étudiants de s’immerger dans le processus logistique du drive pour comprendre son rôle au sein d’une stratégie de distribution. A l’issue de ce cas, les étudiants seront en mesure de :

  • Schématiser le processus logistique du nouveau mode de distribution en forte croissance qu’est le drive ;
  • Expliquer le rôle des systèmes d’informations dans le pilotage des flux logistiques ;
  • Analyser les choix opérés au regard des contraintes marketing et logistiques ;
  • Concevoir un autre drive répondant à des spécificités différentes de celles du E. Leclerc Drive de Saint-Brice-Courcelles.

« Aujourd’hui, les étudiants souhaitent être acteurs de leur formation, agir et interagir entre eux et avec leurs professeurs.  Il est donc impératif de faire évoluer les pratiques pédagogiques pour imaginer de nouvelles façons d’apprendre » précise Delphine MANCEAU, Directrice Générale de NEOMA Business School. « Nos études de cas en réalité virtuelle immersive s’inscrivent dans cette démarche. Elles reposent sur une mobilisation des technologies numériques au service d’un enseignement expérientiel très porteur en termes d’apprentissage. Elles génèrent d’ailleurs un très fort engagement chez les étudiants, ce qui améliore l’assimilation des connaissances et le développement des compétences. »

Pour le E. Leclerc Drive, le cas réalisé servira d’outil d’intégration des nouveaux collaborateurs qui pourront découvrir en amont l’ensemble des étapes, des interactions et des processus existants au sein de la structure.

« Avec NEOMA Business School, nous partageons les mêmes problématiques et nous devons innover pour exister. Nous devons être de plus en plus flexibles et à l’écoute du marché et de ses tendances… c’est à nous de nous adapter, car on ne peut pas aborder l’avenir avec des outils et techniques du passé » précise Paul PAGEAU, Directeur Général Leclerc Saint-Brice-Courcelles.

Cette étude de cas sera utilisée dans les différents programmes de l’Ecole. Le tournage des scènes en 360° sera réalisé dans les semaines à venir pour une utilisation en cours dès janvier.

*Source ForumEco.