Les Prix de la Fondation pour la Recherche Médicale 2013 ont récompensé M. Alain Tedgui, lauréat du Grand Prix 2013 et 10 scientifiques d’exception

Publié

Depuis plus de 20 ans, les Prix de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) honorent les chercheurs et les personnalités qui font progresser notre compréhension du vivant, par leurs travaux fondamentaux ou appliqués, et qui ouvrent des voies nouvelles dans de nombreux domaines de la santé : cancer, maladies du cerveau, maladies cardiovasculaires…

Chaque année, le palmarès témoigne de la qualité de la recherche française, de son originalité, de sa capacité à innover et de sa diversité.

La cérémonie de remise des Prix 2013 de la Fondation pour la Recherche Médicale s’est tenue mardi 22 octobre 2013, au Collège de France.

Lauréats - Prix 2013

© Olivier Pasquiers/le bar Floréal.photographie

Photographie en HD à disposition

  Le Grand Prix 2013 de la Fondation pour la Recherche Médicale

Le Grand Prix hoAlain Tedgui - Prix 2013nore une personnalité scientifique de renommée internationale pour sa contribution exceptionnelle à la connaissance scientifique dans le domaine médical.

Il est remis cette année à Alain Tedgui, Directeur de recherche à l’Inserm, directeur de Paris-Centre de recherche cardiovasculaire. Alain Tedgui a élucidé quelques-uns des grands mécanismes qui contribuent au développement et aux complications de l’athérosclérose. Une maladie dégénérative due au dépôt d’une plaque de graisse et de cellules (appelée plaque d’athérome) sur la paroi des vaisseaux sanguins. Lorsque cette plaque devient fragile, elle peut se rompre. Son contenu se déverse alors dans l’artère avec pour effet immédiat la formation d’un caillot. Ses conséquences dramatiques, varient selon la localisation de l’artère : infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ou artérite des membres inférieurs.

Avec ses collaborateurs, Alain Tedgui a notamment découvert les propriétés naturelles de certaines cellules immunitaires et de médiateurs chimiques dans la protection contre l’inflammation en jeu dans cette maladie.

© Olivier Pasquiers/le bar Floréal.photographie

 Les Prix scientifiques

Les Prix scientifiques récompensent des chercheurs au parcours professionnel remarquable et ayant apporté une contribution à la connaissance et aux avancées de la recherche.

  • Prix Jeanne-Philippe Beziat

Ce Prix provient d’un legs fait par Rose Rouanet. Il est remis à un chercheur pour sa contribution en cardiologie.

Il est attribué cette année à Serge Adnot, professeur des Universités-praticien hospitalier à l’hôpital Henri Mondor de Créteil et directeur d’une équipe de recherche sur l’hypertension artérielle pulmonaire.

  • Prix Yvette Rouanet

Ce Prix provient d’un legs fait par Rose Rouanet. Il est remis à un chercheur pour sa contribution en cardiologie.

Il est attribué cette année à Alan Nurden, directeur de recherche émérite au CNRS. Il exerce des fonctions de conseil et d’expertise à l’Institut de RYthmologie et de modélisation Cardiaque (LIRYC) et à la Plateforme Technologique et d’Innovation Biomédicale, à Pessac.

  • Prix Fondation Guillaumat-Piel

Ce Prix est destiné à soutenir les travaux de recherche biomédicale sur les maladies infantiles et/ou du sang et/ou ostéoarticulaires.

Il est attribué cette année à Pierre Gressens, directeur de recherche Inserm, médecin neurologue, cofondateur avec le professeur Philippe Evrard du service de neurologie pédiatrique à l’hôpital Robert Debré à Paris, dans lequel il est toujours praticien.

  • Prix Rose Lamarca

Ce Prix provient d’un legs fait par Henri Lamarca pour honorer la mémoire de sa femme disparue. Il est remis à un chercheur pour sa contribution exceptionnelle en recherche clinique.

Il est attribué cette année à Olivier Rascol, professeur des Universités-praticien hospitalier médecin neurologue, spécialisé en pharmacologie à Toulouse. Il se consacre, depuis 25 ans, à la recherche clinique sur la maladie de Parkinson.

  • Prix Rachel Ajzen et Léon Iagolnitzer

Ce Prix soutient des travaux de recherche fondamentale dans le domaine de la compréhension des mécanismes du vieillissement, et en particuliers en ce qui concerne le cerveau dans des conditions normales et pathologiques.

Il est attribué cette année à Marianne Amalric, directrice de recherche au CNRS, neurobiologiste à Marseille, spécialiste des ganglions de la base, des structures du cerveau impliquées dans le contrôle des mouvements volontaires et dont le fonctionnement est altéré dans la maladie de Parkinson.

  • Prix Jean-Paul Binet

Créé par Jean-Paul Binet, ce Prix est destiné à récompenser des travaux de recherche clinique ou expérimentale sur les pathologies cardiovasculaires ou sur les xénogreffes.

Il est attribué cette année à Eric Honoré, directeur de recherche au CNRS, à l’Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire, à Valbonne, spécialiste des canaux ioniques.

  • Prix Line Renaud

Line Renaud a souhaité qu’un Prix soit créé pour soutenir et récompenser un chercheur dans le domaine de la virologie et plus particulièrement sur le sida.

Il est attribué cette année à Nathalie Arhel, chargée de recherche au CNRS. Elle dirige une jeune équipe à l’hôpital Saint-Louis à Paris qui travaille sur le transport du virus du sida dans la cellule.

 Les Prix de recherche

Les Prix de recherche soutiennent des travaux spécifiques dans un domaine souhaité par un grand donateur. Un jury d’experts sélectionne les lauréats suite à un appel à projets lancé par la Fondation.

  • Prix Fondation Victor et Erminia Mescle

Marie-Agnès Mescle-Moreau a souhaité créer ce Prix sur la transplantation d’organes et la thérapie cellulaire, en mémoire de ses grands-parents Victor et Erminia Mescle.

Il est attribué cette année à Flora Zavala, directrice de recherche au CNRS à l’hôpital Necker-Enfants malades, à Paris, spécialiste de la tolérance immunitaire.

  • Prix Mariane Josso

Nathalie Josso a voulu créer ce Prix en mémoire de sa fille. Il est destiné à financer un jeune chercheur pendant les trois années de sa thèse de sciences en pneumologie.

Il est attribué cette année à Grégoire Savary. Il poursuit un doctorat à l’Université de Nice Sophia Antipolis et étudie la fibrose pulmonaire idiopathique.

Les Prix de la communication

Les Prix de la communication rendent hommage à une personnalité du monde scientifique et à un journaliste qui ont apporté une contribution de qualité dans l’information du public sur les sciences de la vie.

  • Prix Jean Bernard

Ce Prix a été créé en hommage au professeur Jean Bernard, cofondateur de la Fondation pour la Recherche Médicale. Il honore une personnalité du monde scientifique qui a enrichi par l’exposé de ses recherches, les connaissances du public dans le domaine de la santé.

Il est attribué cette année à Michel Lejoyeux, professeur des Universités-praticien hospitalier. Il dirige le département de psychiatrie et d’addictologie des hôpitaux Bichat, Beaujon et Maison Blanche, à Paris.

  • Prix Claudine Escoffier-Lambiotte

Ce Prix a été créé à la mémoire de Claudine Escoffier- Lambiotte, responsable du service Santé du quotidien Le Monde et cofondatrice de la Fondation pour la Recherche Médicale. Il distingue le talent d’un journaliste, mis au service du public pour une information de qualité sur les sciences de la vie et de la santé.

Il est attribué cette année à Frédérique Prabonnaud, journaliste santé à France 2 depuis 2011.